En la boca del lobo

Série de photographies de travailleurs clandestins Andalousie Espagne 2016

Dans la province d’Almeria, la mer a porté les migrants vers une autre mer : la mer de plastique, 30.000 hectares, d’enchevêtrement de serres. Le potager de l’Europe. Malgré le fait que tous les producteurs ne sont pas des négriers, énormément de réfugiés y sont exploités. Sur 80000 ouvriers qui y travaillent, la majorité est composée d’immigrés clandestins. Lors de mon projet Posture Imposture (2013/2016) j’avais déjà photographié un personnage à tête d’oiseau à l’extérieur des serres (métaphore avec l’oiseau migrateur). En novembre 2016, grâce à la complicité de migrants, j’ai pu pénétrer à l’intérieur des serres là, coiffés de différentes têtes d’oiseaux, ils se sont mis en scène ...

Derrière de nombreux vêtements fruits et légumes vendus en Europe, se cache le vol migratoire d’un personnage à tête d’oiseaux.

En la boca del lobo 20176